Comment calculer la Valeur Acquise

Lorsque l’on réalise un projet, il arrive forcement un moment où l’on a besoin de connaître la quantité de travail qui a été effectuée et celle qu’il nous reste à faire. Cette donnée est ce que l’on appelle la valeur acquise. Voyons ensemble comment la calculer.

Qu’est-ce que la valeur acquise ?

L’idée est de calculer le gain de valeur réalisé par le travail effectué sur une période donnée. On appelle cette valeur la valeur acquise.

Il est possible de travailler beaucoup, mais de très peu avancer vers la réalisation des objectifs, lorsqu’on refait une partie du travail suite à des erreurs, par exemple.

Le calcul de la valeur acquise va, d’une certaine manière, nous permettre d’évaluer l’effort utile réalisé.

Pourquoi calculer la valeur acquise ?

L’intérêt de calculer la valeur acquise sera d’avoir une idée de l’avancement du projet et de pouvoir comparer cette valeur réelle à des valeurs théoriques telles que le coût réel et la valeur planifiée.

Le coût réel est le montant dépensé pour créer la valeur acquise.

La valeur planifiée est la valeur qui aurait dû être produite suivant la planification du projet.

Nous rentrerons plus en détail dans l’analyse de ces métriques dans un article à venir.

Comment calculer la valeur acquise ?

Pour calculer la valeur acquise, on additionne l’ensemble des budgets autorisés des tâches qui ont été réalisées. D’une manière plus simple, la valeur acquise représente la part réellement effectuée du budget du projet.

Reprendre la structure de la WBS

Si vous avez développé une structure de découpage du projet (WBS), le plus efficace est d’utiliser cette base pour la suite des calculs. Celle-ci vous permettra d’avoir une structure commune dans tous les aspects de la planification et du contrôle du projet.

Pour en savoir plus sur la structure de découpage projet et ses avantages, vous pouvez consulter notre article sur celle-ci : Qu’est-ce que la WBS : Work Breakdown Structure ou Structure de Découpage Projet.

Si ce n’est pas le cas, établissez une structure à votre projet de la même manière qu’une WBS.

Lister l’ensemble des tâches nécessaires pour réaliser le projet

L’architecture de notre projet établi, il faut maintenant lister l’ensemble des tâches à réaliser pour compléter celui-ci. Le but est de pouvoir déterminer facilement et de manière fiable si une tâche est réalisée ou quel est son pourcentage d’avancement.

Si vous avez mis en place une WBSvous pouvez soit utiliser celle-ci tel quel, soit la détailler à nouveau pour pouvoir évaluer la réalisation de chaque tâche de manière plus précise.

Associer des poids à chaque tâche pour calculer la valeur acquise

Maintenant que l’on a le détail de l’ensemble des tâches à réaliser, il faut leur affecter des « poids ». En effet, toutes les tâches ne vont pas demander le même effort pour être réalisées. Certaines vont représenter plus de travail que d’autres.

Pour cela, vous pouvez utiliser différentes métriques. Si votre travail et votre budget sont représentés dans votre projet par des montants monétaires ou des durées (heures ou jours de travail), vous pouvez utiliser ceux-ci.

Dans certains cas, il peut être difficile d’utiliser ces métriques concrètes. Il est alors possible d’utiliser des « poids » permettant de pondérer les différents éléments en fonction de l’importance relative des différentes tâches.

Déterminer le pourcentage d’avancement de chaque élément

La base du calcul étant maintenant établie, il faut maintenant évaluer l’avancement de chaque tâche.

L’idéal est d’établir une règle déterminant la manière dont on fixe le pourcentage de réalisation de chaque tâche.

Celui-ci peut être binaire : 0% tant que la tâche n’est pas réalisée et 100% quand elle est finie. Ou plus ou moins graduelle.

Pour obtenir une mesure fiable, l’idéal est d’associer un pourcentage de réalisation à un état vérifiable du travail à réaliser. Par exemple 10% quand la tâche est commencée, ou 50% lorsque le premier jet est réalisé et qu’il reste à faire une vérification et une correction.

Cette manière d’évaluer le travail déjà réalisé pour chaque tâche va grandement dépendre des tâcheselles-mêmes. Elle vous est donc propre.

Consolider la valeur acquise pour l’ensemble du projet.

Une fois que l’on connaît le degré de réalisation de l’ensemble des éléments du projet, il reste à consolider la valeur acquise.

Pour cela, on va additionner l’avancement de chaque tâche, pondéré par la valeur que la tâche représente.

TâchesPoids% AvancementValeur acquise
Groupe AB1024%2,4
Tâche A280%1,6
Tâche B810%0,8

Si on a un groupe AB de deux tâches A et B avec respectivement une valeur de 2 et 8, et que leur taux de réalisation est de 80% et 10%,

La valeur acquise pour ces deux tâches va être de 2 x 80% + 8 x 10% = 2,4.

Le taux d’avancement pour le groupe de tâche AB est lui de 24% (2,4/ (2+8))

 

On réalise cette addition en remontant la structure qui a été choisie, afin de déterminer la valeur acquise globale.

Dans de nombreux cas, l’élément le plus intéressant n’est pas la valeur acquise en elle-même, mais le pourcentage de la valeur totale qui a été acquise (valeur totale / valeur acquise) et qui représente le taux d’avancement du projet.

Réaliser le calcul de la valeur acquise de manière régulière

Le calcul de la valeur acquise donne un instantané de la situation du projet. Vous pouvez ainsi comparer cette valeur à d’autres données prises au même moment.

Il est cependant intéressant de suivre la valeur acquise au cours du temps. L’évolution de la valeur acquise va ainsi nous permettre une analyse plus complète et permettre des projections.

Utilitaire de calcul de la valeur acquise.

Pour réaliser l’ensemble du calcul de cette valeur acquise, il existe des applicatifs dédiés. Les systèmes intégrés de gestion de projet  permettent souvent de suivre cet aspect aussi du projet.

Au delà de ces logiciels, il est facilement possible de calculer et suivre la valeur acquise avec un tableur.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser la feuille de calcul Excel que nous vous mettons à disposition.

Pour aller plus loin

Si vous voulez approfondir vos connaissances en gestion de projet, nous réalisons la formation « Les bases du management de projet ».  Vous aborderez dans celle-ci l’ensemble des aspects de la gestion de projet.

En plus, la formule Autonome de cette formation est gratuite, alors profitez en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *