Analyser la valeur acquise pour connaitre l’état du projet

L’analyse de la valeur acquise permet d’avoir une bonne idée de l’état du projet en terme de coût et de planning. Ce travail peut être réalisé ponctuellement pour avoir une image du projet à un instant donné. Il est cependant judicieux de le réaliser de manière régulière pour avoir une idée de l’évolution de ces paramètres.

Après avoir vu comment calculer la valeur acquise, voyons ce qu’elle nous indique sur notre projet.

Analyser la valeur acquise pour déterminer le statut actuel du projet.

La valeur acquise représente la valeur effectivement réalisée à un instant t du projet. On obtient une idée de la productivité en comparant cette valeur au coût planifié.  Le décalage dans le temps des activités par rapport à ce qui a été prévu initialement s’obtient en se basant sur la valeur planifiée.

Obtenir la productivité à partir de l’analyse de la valeur acquise.

En comparant la valeur acquise au coût réel,on obtient une information sur la productivité du projet. En effet,le coût réel représente le coût réellement dépensé pour réaliser les tâches effectuées.

Le rapport Valeur Acquise sur Coût réel permet d’obtient la productivité. Si cette valeur est supérieure à1 on est plus productif que prévu. Si elleest inférieureà 1, on est moins productif.

En considérant que les conditions ne changent pas, on peut ainsi prévoir que le coût final devrait être inférieur au coût prévu si la productivité est supérieure à1. De même,si celle-ci est inférieure à1, le projet devrait coûter plus cher.

On peut aussi calculer l’écart de coûtsà un instant donné en soustrayant à la valeur acquise le coût réel.

Δ coûts = valeur acquise – coût réel

La valeur trouvée indique l’argent gagné ou perdu par rapport à la prévision pour réaliser le travail donné.

Evaluer la rapidité d’exécution en analysant la valeur acquise.

En plus d’une information sur les coûts et la productivité,il est aussi possible d’obtenir des informations sur la rapidité d’exécution globale du projet.

Pour cela,il faut comparer la valeur acquise à la valeur planifiée. La valeur planifiée représente le budget autorisé des tâches qu’il est prévu d’avoir réalisé à un instant donné.

Si le rapport Valeur acquise sur Valeur planifiéeest supérieur à1, la vitesse d’exécution du projet est supérieure àce qui a été initialement prévu. De même, le projet est réalisé plus lentement que prévu et un retard est àprévoir si ce rapport est inférieur à 1.

L’écart de délais à un instant donné se calculeen soustrayant la valeur planifiée à la valeur acquise.

Δ délais = valeur acquise – valeur planifiée.

Cet écart est ici donné dans l’unité de valeur (euros, heures travaillés) et non en valeur temporelle. Un écart de délais positif indique une avance sur le volume à produire du montant indiqué. Une valeur négative indique un retard.

Attention,
Cette indication sur la rapidité d’exécution donne une idée globale de l’avancement du projet sur le planning. Elle ne prend pas en compte le détail des tâches à réaliser nil’impact du retard d’une tâche sur le chemin critique.

Analyser la valeur acquise au cours du temps : la courbe en S

Les informations vues précédemment donnent des indications ponctuelles à un instant donné.

Pour avoir une meilleureidée du statutdu projet, il est utile de suive les paramètres précédents au cours du temps. On trace alors ce que l’on appelle communément la « courbe en S » du projet.

On trace sur un graphique la valeur planifiée, la valeur acquise, ainsi que le coût réel à intervalles réguliers. Leur évolution dans le temps apparait ainsi plus facilement.

Courbe en S valeur acquise
Courbe en S figurant la valeur planifiée, ainsi que la valeur acquise et le coût réel jusqu’à la semaine 11

Cela permet de comparer visuellement l’évolution de la valeur acquise et du coût réel par rapport à la valeur planifiéequi est la référence.

On peut constater directement les écarts sur les courbes tel qu’indiquées ci-dessous.

Analyse de la courbe de la valeur acquise
Les écarts de coûts et de délais apparaissent facilement sur la courbe.

Cela permet aussi de constater l’évolution de ces courbes au cours du temps pour éventuellement mettre en place des action correctives, faire des projections de l’état àla fin du projet ou prévoir une replanification.

Courbe tracée jusqu’à la semaine 13 avec une replanification à partir de la semaine 12

La valeur planifiée est ici la seule valeur théorique. La courbe de celle-ci est souvent « parfaite » et forme un S. Au début du projet, la création de valeur est faible. Celle-ci augmente au cours de temps et ralentiten fin de projet. Dans la pratique,il est normal de ne pas coller exactement àcette courbe en permanence. Les différents aléas que subitle projet ont tendance à apparaître.

Pour aller plus loin

Si vous voulez approfondir vos connaissances en gestion de projet, nous réalisons la formation « Les bases du management de projet ». Vous aborderez dans celle-ci l’ensemble des aspects de la gestion de projet.

En plus, la formule Autonome de cette formation est gratuite, alors profitez en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *