Les étapes d’un projet : de l’idée à la réalisation

Passer d’une idée à une réalisation est souvent décrit comme une succession d’étapes « normalisées » dans les méthodes projets. En effet une des principales caractéristiques de la vision projet est la discrétisation des taches. Cependant, on retrouve souvent deux visions dans les étapes d’un projet. Bien que cela soit rarement indiqué, ces deux points de vues sont complémentaires et cohabitent. On a d’une part une vision par activités qui sont réalisées successivement lors du projet. Celles-ci correspondent à un type d’action permettant de faire avancer le projet. D’autre part, une vision des étapes par phases. Ces secondes correspondent plus à des « sous projets » avec des niveaux de détail qui augmentent au fil des étapes.

Les étapes d’un projet liées aux activités

La méthodologie projet propose une succession d’activités à réaliser de manière séquentielle au cours d’un projet. Celles-ci permettent de se poser les bonnes questions, de ne pas « mettre la charrue avant les boeufs « .

Un projet doit donc être :

  • Défini
  • Planifié
  • Produi
  • Controlé
  • Clos
Respecter ces activités permet d’aborder la réalisation de manière méthodique et d’améliorer les chances de succès. Pour plus de détails sur ces différentes activités, je vous invite à lire l’article à ce sujet.

Les étapes d’un projet liées aux phases de réalisation

En plus de ces étapes liées aux différentes activités successives des projets, ces derniers sont très souvent réalisés en plusieurs phases correspondant à des niveaux de détails différents.

Cette réalisation de manière itérative en ajoutant des détails à chaque étape permet à la fois de :

  • Faciliter la réalisation du projet en commençant par des éléments généraux avant de rentrer dans les détails.
  • Limiter les dépenses en temps et en argent en début de projet avant d’avoir validé la viabilité de celui-ci ou de la solution choisie.
  • Contrôler les risques et l’engagement de manière plus général.
  • Avoir des « points d’arrêts » plus ou moins formels permettant d’évaluer la suite à donner au projet.
Ces phases peuvent être plus ou moins nombreuses en fonction du type de projet et des besoins de l’équipe menant celui-ci. Le phasage d'un projet Les différentes phases des projets et leur utilité sont décrites plus en détail dans un article dédié que je vous invite à lire.

Imbrications des phases et des activités

Les deux aspects vus précédemment sont complémentaires et sont imbriqué l’un dans l’autre. Chaque phase est comme un sous projet et va comporter la plupart des activités. D’autre part, dans certains cas, des phases peuvent correspondre à une activité du cycle de la phase suivante. Pour reprendre l’exemple du changement de travail développé dans l’article sur les différentes activités, une première phase de ce projet pourrait être d’évaluer la faisabilité de ce changement de travail.

On a donc :

  • Initialisation : Un nouveau travail, mais quel est l’état du marché près de chez moi?
  • Planification : Je vais réaliser une rapide étude du marché de l’emploi à coté de chez moi.
  • Production : Je recherche les entreprises susceptibles de m’embaucher et les métiers auxquels elles font appel.
  • Contrôle : Cette étude de marché a été utile, elle va m’aider à prendre une décision.
  • Clôture : Au vu de cette étude, je décide de rechercher un travail dans un autre secteur d’activité que celui dans lequel je suis actuellement, tout en conservant les mêmes fonctions.
D’une certaine manière cette première phase permet de réaliser une bonne partie de l’activité d’initialisation du projet global.

Conclusion

Pour conclure, les étapes des projets varient suivant leurs tailles et ce qu’il est nécessaire de réaliser. Celles-ci ne sont que des outils qu’il est important d’adapter à la situation, comme tous les outils d’exécution de projet.

L’important à retenir est :

Il est utile de phaser les projets pour faciliter leur développement et limiter les risques. L’ensemble des activités doit être abordé : fixer les buts, planifier, réaliser, contrôler et clôturer.

Pour aller plus loin

N’hésitez pas à lire les articles sur le phasage des projets ainsi que sur les différents types d’activités d’un projet qui sont complémentaire à celui-ci. De plus, comme une grande partie de ce qui est énoncé sur ce site, ceci est en partie basé sur le Guide normatif PMBOK que je présenterai  plus en détail dans un article à venir. N’hésitez pas non plus à allez voir les formations en management de projet que nous proposons. Vous voulez construire une stratégie d’exécution de projet dans votre entreprise ou vous cherchez une aide pour développer vos méthodes, n’hésitez pas à nous contacter pour voir comment nous pourrons vous soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *